AccueilCryptomonnaiesBitcoinBitcoin en classe: Les jeunes du El Salvador apprennent à envoyer des...

Bitcoin en classe: Les jeunes du El Salvador apprennent à envoyer des sat

Dans le pays d’El Salvador, des passionnés de Bitcoin dispensent depuis peu des cours à des jeunes de 12 ans sur la manière d’envoyer des fractions de Bitcoin, appelées  » sat « .

Concrètement, plus de 25.000 élèves du pays d’Amérique centrale ont eu l’occasion de se familiariser avec le concept du Bitcoin directement dans les salles de classe.

Voir tous les détails ci-dessous.

Plus de 25.000 élèves d’El Salvador adoptent le Bitcoin dans le cadre de l’enseignement

Roman Martínez, le leader de la communauté Bitcoin Beach, a récemment partagé son opinion sur l’importance d’introduire très tôt les concepts liés au Bitcoin, à l’argent et à l’économie.

Il estime notamment que cette éducation peut offrir une perspective prometteuse aux enfants défavorisés qu’il enseigne, en leur donnant plus d’opportunités plus tard dans la vie.

Martínez a décrit comment Bitcoin Beach organise des programmes extrascolaires visant à aider les enfants dans l’utilisation de Bitcoin. Rappelant qu’un « satoshi », ou « sat », représente la plus petite fraction de Bitcoin, et que 10 millions de sat constituent un BTC:

« Tous les vendredis, nous nous rendons dans les écoles pour une éducation au Bitcoin où nous parlons d’argent et de rêves, nous leur apprenons à créer un portefeuille Bitcoin, nous les aidons à recevoir leur premier satoshi et à effectuer des transactions. »

Martínez a également noté l’enthousiasme avec lequel les élèves ont adopté la technologie, malgré le fait que beaucoup partageaient initialement l’opinion selon laquelle le Bitcoin était complexe à apprendre ou réservé uniquement à ceux qui étudient l’économie:

« Une fois qu’ils se montrent prêts à apprendre, le processus est étonnamment facile.”

Bitcoin Beach: éduquer à la finance, au Bitcoin et plus encore

Il explique comment Bitcoin Beach met particulièrement l’accent sur l’éducation des étudiants au sujet du Bitcoin, de la finance et du système bancaire, des ambitions qui sont souvent négligées dans l’éducation formelle:

« Personne ne nous enseigne vraiment quoi que ce soit sur l’argent. Nous effectuons des transactions tous les jours, nous travaillons pour gagner de l’argent, nous le mettons de côté, mais personne ne nous éduque vraiment à ce sujet. Si nous voulons changer les choses, il est essentiel que les individus et les familles apprennent à gérer leur argent.

Martínez est convaincu que le Bitcoin représente « l’apogée de l’évolution des monnaies » et pense qu’enseigner aux jeunes les avantages associés au Bitcoin – ainsi que d’autres compétences vitales – peut les amener à rechercher de meilleures perspectives d’emploi:

« S’ils ont des compétences linguistiques, des compétences informatiques, une connaissance du Bitcoin et des compétences en marketing, ils pourront travailler à distance pour n’importe qui, n’importe où dans le monde. C’est une opportunité extraordinaire qui s’ouvre maintenant à tout le monde ».

Selon son document fondateur, Bitcoin Beach représente un mouvement visant à réaliser le potentiel de Bitcoin en offrant un soutien à ceux qui ont été marginalisés par le système bancaire.

Elle est basée à El Salvador, une ville côtière située à une heure de route au sud-ouest de la capitale nationale, San Salvador. Cette région a été parmi les premières du pays à entreprendre l’acceptation du Bitcoin. 

Le « diplôme du Bitcoin » grâce à My First Bitcoin: tous les détails 

Par ailleurs, une autre organisation à but non lucratif dédiée à l’éducation au Bitcoin et basée à El Salvador est My First Bitcoin, qui a facilité l’obtention d’un  » diplôme Bitcoin  » à plus de 25.000 élèves par le biais du système scolaire public du pays.

Actuellement, environ 70% des Salvadoriens sont exclus des services bancaires. L’inclusion financière a été une priorité évidente dans le programme du président Nayib Bukele, favorable au Bitcoin, qui, selon certaines sources, se targue d’avoir l’un des taux d’approbation présidentielle les plus élevés au monde.

En effet, plusieurs des programmes liés au Bitcoin trouvent leur origine dans la mesure pionnière prise par le gouvernement salvadorien, qui est devenu le premier au monde, en septembre 2021, à accorder au Bitcoin le statut de monnaie ayant cours légal dans le pays.

RELATED ARTICLES

MOST POPULARS