AccueilBlockchainComment transférer des crypto-monnaies du Polygon ZkEVM vers d'autres blockchains: bridge natif...

Comment transférer des crypto-monnaies du Polygon ZkEVM vers d’autres blockchains: bridge natif et protocoles externes

Dans cet article, nous examinons comment transférer des cryptoactifs du réseau Polygon ZkEVM, la solution de layer 2 d’Ethereum, vers d’autres blockchains en utilisant la plateforme de bridge natif et d’autres applications tierces.

Le bridgeage natif implique que l’ETH ou d’autres crypto-monnaies doivent être déposées du réseau Ethereum vers le réseau de rollup Polygon.

Avec les protocoles externes, en revanche, nous pouvons librement passer par d’autres chaînes en effectuant des transactions presque toujours plus rapides et moins chères, mais avec une sécurité des données moindre.

Ces derniers ajoutent en fait un risque de contrepartie accru, car nous confions à une entité non contrôlée par le Polygon la tâche de transférer des actifs d’un réseau à l’autre.

Quelle est donc la meilleure option à choisir? Nous le verrons ci-dessous.

Qu’est-ce que Polygon ZkEVM?

Polygon zkEVM est une layer-2 Ethereum de type ZK-rollup qui offre des transactions rapides, bon marché et sécurisées.

La technologie zéro connaissance est combinée à la robustesse d’Ethereum pour obtenir un réseau hautement efficace en mettant l’accent sur la stabilité et la compatibilité EVM.

Les transactions exécutées sur le réseau zk passent par Ethereum, mais sont confirmées hors chaîne pour permettre un débit élevé à faible coût.

Les développeurs de protocoles construits sur layer marquée par Polygon ont un avantage sur le reste du paysage de la blockchain, car ils peuvent se prévaloir du facteur de compatibilité avec la machine virtuelle Ethereum qui permet une interopérabilité maximale entre les parties.

En ce qui concerne le bridge, ce facteur permet aux utilisateurs de transférer facilement des actifs d’une chaîne à l’autre, sans aucune précaution particulière. Il en va de même pour ceux qui souhaitent migrer leur dapp sans avoir à réécrire entièrement le code avec différents langages.

La ressource cryptographique utilisée comme token de gaz dans le réseau est actuellement l’ETH, mais à l’avenir ce privilège devrait passer à POL (ex-MATIC) à la fin de son processus d’intégration.

L’infrastructure Polygon ZkEVM a été lancée en mars 2023 et a déjà un cours bloqué d’environ 100 millions de dollars.

La chaîne de nouvelle génération a été créée dans l’intention de répondre à la demande croissante d’applications et d’utilisateurs décentralisés dans le monde du web3, et a déjà obtenu son petit succès en se classant dans le top10 des rollups pour la TVL selon L2Beat.

Si vous souhaitez en savoir plus, tous les principes clés du Polygon ZKEVM et la feuille de route de la version 2.0 de l’écosystème ont été publiés dans un récent billet de blog par Polygon Labs

Polygon Bridge: le transfert natif entre le Polygon ZKEVM et d’autres blockchain

La première façon de transférer des crypto du Polygon ZkEVM vers d’autres blockchains est d’utiliser le bridge natif de l’infrastructure décentralisée.

L’équipe du Polygon a en effet fourni sa propre plateforme pour permettre aux utilisateurs de déposer des ETH et d’autres actifs au sein du nouveau réseau, sans passer par des applications externes.

Comme prévu, le bridge natif ne prend en charge que la blockchain Ethereum et ne permet donc que les transactions inter-chaînes de tokens ERC-20, tels que ETH, USDT, USDC, DAI, MATIC, AAVE, LINK, WBTC, etc.

Tout cela se traduit par des coûts de commission et des temps d’attente bien supérieurs à la moyenne par rapport à d’autres L2 et L1 plus évolutifs.

 Dans tous les cas, il s’agit de la solution la plus sûre et la plus efficace pour atterrir sur le Polygon ZkEVM et celle qu’il faut absolument privilégier pour déplacer de gros volumes.

Le Polygon Bridge est disponible sur ce site: pour l’utiliser, il suffit de connecter son wallet non conservateur (Metamask, TrustWallet, Zerion, Rainbow), de sélectionner le token que l’on souhaite transférer, de choisir la quantité et de cliquer sur  » start bridging « .

La transaction nécessite la confirmation du contrat intelligent et le paiement de frais d’environ 10-12 dollars selon les prix actuels du gaz sur Ethereum.

Pour retirer les fonds du réseau ZK, le processus est essentiellement le même, la seule différence étant que vous devez inverser les réseaux pour le transfert en utilisant le symbole spécial au centre du bridge.

polygon bridge

Autres passerelles tierces

Comme mentionné, il existe également plusieurs bridges tiers qui servent de plateformes alternatives pour déplacer notre crypto vers et depuis le réseau Polygon ZkEVM.

Ces bridges offrent la possibilité de passer par différentes infrastructures, en choisissant celle qui convient le mieux à nos opérations, en payant souvent des frais moins élevés et avec des temps d’attente minimes

Contrairement au bridge du Polygon, nous pouvons ici profiter du vaste choix offert par le paysage de la blockchain, comme Arbitrum, Optimism, BNB Chain, Starknet, ZkSync, Linea, Immutable, Polygon chain, Avalanche, Base et bien d’autres.

Évidemment, cet avantage est contrebalancé par un inconvénient: tous ces services tiers, bien qu’ils constituent une option plus rapide et plus immédiate dans les échanges inter-chaînes, présentent des risques structurels beaucoup plus élevés que les bridges natifs.

En les utilisant, on confie automatiquement ses actifs à des services qui n’ont rien à voir avec Polygon et Ethereum, et qui peuvent présenter des failles sur le plan de la sécurité. En fait, on augmente le risque de contrepartie.

On choisit généralement ces solutions plus souples lorsqu’on veut rapprocher de petites sommes.

Parmi les protocoles tiers les plus connus et les plus fiables dans ce domaine figurent Orbiter Finance, Layerswap, XY Finance et Celer Bridge.

Chacun possède de petites particularités comme le support d’une chaîne spécifique, l’autorisation de transferts avec un token particulier ou l’intégration d’un support pour les transferts depuis le CEX.

Quoi qu’il en soit, elles fonctionnent toutes de manière similaire au bridge natif : pour les utiliser, vous devez connecter votre wallet, sélectionner une pièce à transférer, taper le montant et cliquer sur le bouton pour démarrer la transaction

Vous pouvez trouver des références à ces plateformes, ainsi qu’à d’autres services de niche, directement sur la page du Polygon Bridge, sous  » Third.Party Bridges « .

RELATED ARTICLES

MOST POPULARS